GWADA BEACH JJB

CHARLES BUCHER
le gosier - Guadeloupe

Nom de l'association
ZR team Guadeloupe

Date de lancement
Octobre 2016

A qui s'adresse le projet ?
public mixte 10 ans à 17 ans

Description de l'initiative

Mon initiative a pour but de faire découvrir, en Guadeloupe, l'art martial qu’est le Jiu-Jitsu Brésilien, en allant à la rencontre du public, en proposant l’enseignement de cette discipline sportive sur les plages des communes de La Communauté d’Agglomération de La Riviera du Levant adhérant à l’action. Un partenariat avec les mairies, les associations et clubs de prévention spécialisée, les clubs de judo est envisagé.

Le Jiu-jitsu brésilien est un art martial brésilien dérivé du judo et importé par Mitsuyo Moéda (1879-1941) et développé par la famille Gracie. C'est un art martial jeune et en permanente évolution. En popularité et en pratique grandissante en Europe, il est réputé au Brésil, aux États-Unis et au Japon.
La pratique du JJB, le Jiu Jitsu Brésilien, est anecdotique en Guadeloupe à l’inverse de La Martinique comptant quelques clubs, et de la Guyane et La Réunion recensant un nombre significatif de structures participant au championnat fédéral et engageant régulièrement des athlètes dans des compétions métropolitaines et internationales.


La philosophie du Jiu-jitsu Brésilien est simple. Amener ou ceinturer son adversaire au sol afin de compenser d'éventuelles faiblesses physiques ou de corpulence (ce qui en fait un art martial mixte très adapté pour les filles qui ne se trouvent pas désavantagées). Arrivé à ce niveau, clefs ou luxations laissent le loisir à l'adversaire d'abandonner ou de subir jusqu'au bout la technique de soumission.
En contrepartie, cet art permet à celui qui l'utilise de préserver son adversaire si celui-ci se résigne à abandonner, sans lui provoquer un seul traumatisme grave. C'est pourquoi, on qualifie le Jiu-jitsu Brésilien comme étant : « l'art ultime à visage humain ». Ce principe de pratique est en soit un excellent étayage de l'humilité et du sens de la mesure.
En tant qu’une des deux seules Ceinture Noire de Jiu jitsu Brésilien en Guadeloupe, j’ai à cœur de faire découvrir puis de développer ce sport sur l’île. D’une part pour son aspect sportif et l’hygiène de vie qu’il véhicule, et d’autre part pour le formidable support éducatif qu’il représente.
De part ma formation d’Educateur spécialisé et de mon expérience en prévention spécialisée, je suis particulièrement sensible aux problématiques de déscolarisation et d’encrage du jeune dans son environnement familial, social, scolaire, et la nécessité pour lui d’accéder à une dimension citoyenne du vivre ensemble.
La compétence d’un adolescent s’articule autour de trois axes : L’aspect cognitif (compétence scolaire), l’aspect social (compétence par rapport à ses pairs et son entourage), et l’aspect physique (habileté en sport). L’amener à développer une confiance en soi par le biais du sport tout en le mobilisant sur les autres aspects de sa vie amène souvent l’adolescent à transférer cette compétence de confiance en soi dans son projet scolaire ou dans la justesse de son rapport à l’autre.
Vulgairement, le sport, d’autant plus s’il est exigeant, amène la personne à se révéler à elle-même et par la suite, mettre en application cette connaissance de soi dans les différents aspects de sa vie.
Les arts martiaux représentent avant tout un art de vivre qui s'inscrit à l'intérieur d'un processus de croissance personnelle et sociale et d'éducation structurée. Ce climat éducatif peut être très profitable pour les adolescents. Il peut permettre aux garçons de canaliser leur énergie, et aux filles de développer leur confiance en elles. Pour en tirer un plein bénéfice éducatif, les arts martiaux doivent être enseignés de manière traditionnelle, c'est à dire que l'instructeur voit à introduire dans le cours des moments de réflexion et de discussion autour de valeurs associées à leur pratique : maîtrise de soi, autodiscipline, humilité, respect, paix et justice.

Autre lien : https://youtu.be/5njO0JOzC2o

Photo(s) du projet

 
 

Un projet !
une idée !

Partager ce projet
sur vos réseaux sociaux