MONTESSORI POUR TOUS

Johanne BELLIARD
SAINT JOSEPH - Martinique

Date de lancement
Novembre 2017

A qui s'adresse le projet ?
parents d'élèves, enfants, enseignants

Description de l'initiative

Professeur des écoles engagés au sein de l’Education Nationale pour une école bienveillante et respectueuse, Convaincus par les écrits de Maria Montessori et le succès de cette pédagogie partout dans le monde depuis des décennies. 
Confortés par les résultats de la classe expérimentale de Céline Alvarez à Gennevilliers (en ZEP) sur 3 années et l'expérimentation de Marie Constans, je souhaite mettre en œuvre cette pédagogie dans ma classe et par la même incité d'autres collègues à le faire.
Actuellement, il n’y a aucune école publique Montessori en France et en Martinique, quelques écoles privées sous contrat avec l’Etat, et une centaine d’écoles privées. 
La proposition pédagogique de Maria Montessori a complètement sa place au sein des écoles publiques. Paradoxalement, alors que Maria Montessori  avait au départ ouvert une école pour les enfants d'un quartier pauvre de Rome, les écoles Montessori d'aujourd'hui sont devenues très chères. Il s’en ouvre régulièrement et les parents doivent débourser entre 5000 et 8500 euros pour une année de scolarité !
Je souhaite offrir gratuitement une pédagogie Montessori de qualité au plus grand nombre. Et par là, ouvrir une voie pour lutter efficacement contre l'échec scolaire et le déterminisme social.
Cependant 4 freins au développement de la pédagogie Montessori dans l’Education Nationale subsistent :

                  1 - Une formation coûteuse et non prise en charge par l’Etat.
Il faut compter environ 8500euros pour une formation délivrée par l’ISMM (institut français privé, seul agréé par l’AMI).  Et plusieurs mois de formation hors temps scolaire. Il y a tout de même un certain nombre d’enseignants qui font ce sacrifice, conscients des enjeux.

                 2 -  L’acquisition d’un matériel spécifique et coûteux qui représente au moins 10 000€ pour une classe de maternelle. Les crédits municipaux attribués à chaque classe sont en moyenne de  500€ par an. Il faudrait donc 20 ans à un enseignant pour réunir tout le matériel nécessaire sans aucun achat de consommable! Et tout ce matériel resterait dans l’école en cas de mutation…

                 3 - La communauté éducative est très peu informée des propositions pédagogiques de Maria Montessori. 

                4 - Les éducateurs Montessori ou enseignants sensibles à la pédagogie Montessori sont souvent isolés. 

C’est pour ces raisons que l’engagement matériel et humain de tous ceux qui, comme moi, souhaitent que la pédagogie Montessori se développe au sein de l’école publique, permettra de lever ces freins. . 

 Enseignants, parents, associations, fondations, entreprises et particuliers sensibles aux enjeux de l’éducation, je compte sur vous .        

Facebook : https://www.facebook.com/Martinique-Montessori-680377785491562/?ref=bookmarks

Photo(s) du projet

 

Vidéo du projet

Un projet !
une idée !

Partager ce projet
sur vos réseaux sociaux